Sélectionner une page

Certaines personnes souffrant de troubles anxieux peuvent également être sujettes à l’hypersensibilité. Celle-ci n’est cependant pas un trouble. Il s’agit juste d’un tempérament acquis dès la naissance. Elle concerne 15 à 20 % de la population. 

Je vous définirai dans un premier temps cette notion et vous ferai un petit topo de ses avantages et inconvénients. Je vous expliquerai enfin comment pouvoir vivre au mieux avec ce tempérament, voire même, profondément, sans tomber dans le piège de l’égo spirituel.

L’hypersensibilité se définit comme une sensibilité plus haute que la moyenne. La personne ressent les choses de manière excessive et son entourage ne le comprend pas forcément. Ce trait de personnalité peut être vraiment un avantage si l’individu réussit à le maîtriser. Cependant, si ce n’est pas le cas, celui-ci peut se sentir assez inadapté au monde. Les principales caractéristiques de ce trait sont les suivantes : 

  • Une passion pour le développement personnel
  • Une façon de réagir excessive, qu’elle soit positive ou négative
  • Une préférence pour la solitude 
  • Une préférence pour les sports individuels 
  • Une tendance aux troubles anxieux et/ou dépressifs (mais pas toujours !)
  • Un sentiment d’anormalité, de décalage vis-à-vis des autres 
  • Un manque de confiance en soi et d’estime de soi 
  • Une plus grande empathie 
  • Une grande sensibilité au regard de l’autre 

D’ailleurs, si vous souhaitez apprendre à gérer le regard des autres, je vous suggère le programme de Didier PENISSARD, auteur, coach et conférencier dans le domaine du développement personnel. Si cela vous intéresse, c’est juste ici : 

  • Une préférence pour un espace clos au travail 
  • Des pleurs plus fréquents, pour les bonnes choses comme pour les mauvaises
  • L’impossibilité de regarder des films d’horreur
  • Des possibilités à tomber dans des excès (ex: alcool, drogue, cigarette, nourriture etc…)
  • Hypersensibilité aux odeurs, aux sons, à la lumière, aux textiles, aux aliments etc…

Voilà principalement les traits qui peuvent être rencontrés chez une personne hypersensible. Certains peuvent être un véritable atout et d’autres, un sacré inconvénient. C’est sur les traits plus négatifs qu’il va falloir travailler et sur le fait d’améliorer vos qualités afin de pouvoir sentir que cette hypersensibilité, vous avez de la chance de l’avoir. A vous de jouer ! 

Hypersensibilité : avantages

La personne hypersensible aura souvent comme passion le développement personnel car, du fait qu’elle puisse se sentir anormale, anxieuse et en décalage avec les autres, elle aura besoin de cela pour se sentir bien. De ce fait, avec toutes les connaissances qu’elle accumulera, celle-ci deviendra forcément plus consciente et arrivera mieux à lâcher-prise et à être bien dans sa peau.

Du coup, l’individu doté d’hypersensibilité est très empathique. Il arrivera donc à décrypter l’humeur des gens sans que ceux-ci n’en parlent. Il arrivera à trouver la personne qui pleure dans la pièce, même si 200 personnes s’y trouvent. Les autres arriveront facilement à se confier, se sentiront écoutés profondément. Il sera donc d’une grande aide pour les autres. 

De plus, quand la personne hypersensible ressent des choses positives, celle-ci appréciera beaucoup de les vivre dans l’instant. Elle sera heureuse, beaucoup plus consciente du bonheur qu’elle éprouve à ce moment, étant donné qu’elle ressent les choses à fond. Elle aura donc plus le bonheur de vivre à ce moment là qu’une personne faisant les choses machinalement. En gros, celle-ci ne s’ennuie pas dans sa vie ! 

De même, celle-ci fera en général les choses avec son coeur, profondément. De ce fait, elle vivra une vie en accord avec ses besoins profond, ce que bon nombre de gens seront incapables de faire. En effet, même si elle se soucie énormément du regard de l’autre, cela ne la bloquera généralement pas pour faire ce dont elle a le plus besoin et envie. 

Enfin, celle-ci n’aura, contrairement à la plupart de la population, pas de problème avec la solitude. Il lui faudra de toute manière plus de temps pour se ressourcer par rapport à d’autres. Autrement, celle-ci peut devenir vraiment irritable, se sentant submergée par ses émotions. Certains individus ont en effet un gros problème avec la solitude. Dès qu’ils se trouvent seuls, ils dépriment, angoissent, se sentent vides etc…C’est pourquoi beaucoup de personnes doivent sans cesse s’occuper et surtout, en dehors de chez eux, afin de ne pas ressentir leur vide intérieur. L’hypersensible n’a pas ce problème, car son intérieur est justement une grande richesse pour lui, vu qu’il travaille dessus pour se connaître au mieux. 

 

Hypersensibilité : inconvénients

La personne hypersensible est également une éponge émotionnelle. Elle va se sentir beaucoup plus mal en compagnie d’une personne qui dégagera de l’énergie trop négative pour elle ou pourra se sentir vivement submergée dans certains endroits où un amas d’énergie négative peut s’accumuler, comme, par exemple, dans un nouveau travail où elle ressent plus intensément la mauvaise ambiance qui y règne. Elle ne pourra clairement pas tenir longtemps dans ce genre de situations. 

Concernant le domaine du travail, justement, ce type de personne aura beaucoup de mal à travailler dans un open space. C’est possible, mais cela l’épuisera beaucoup plus, du fait de passages de personnes quasi-systématique, du manque d’intimité et surtout, des bruits ambiants, tels que les cliquetis du clavier, les discussions de couloirs etc…si elle ne peut pas dans l’immédiat faire autrement, il est préférable pour elle de changer par la suite de job.

Comme indiqué précédemment, les personnes hypersensibles ressentent les choses profondément. C’est à dire les choses négatives également. Une situation qui contrariera une personne moins sensible perturbera au plus au point l’hypersensible, ce qui pourra aller jusqu’à ruminer la situation des jours et des jours et même jusqu’à s’en rendre malade. 

La personne hypersensible préfère la solitude, ce qui peut être une grande source d’enrichissement personnel. Mais attention de ne pas tomber dans l’extrême à ne plus voir grand monde et à développer d’autres troubles tels que la phobie sociale, l’agoraphobie etc… dans ce cas, il faut quand même prendre les choses en mains et se forcer à sortir pour éviter de tomber dans ce piège. La solitude pourquoi pas, mais pas au prix de se couper du monde qui est tout de même indispensable pour notre bon fonctionnement. 

Du coup, suite au paragraphe ci-dessus, la personne hypersensible peut donc développer des troubles anxieux qui peuvent, à la longue, l’épuiser et la mener à une dépression. Ce n’est bien évidemment pas le cas pour tous les hypersensibles. Disons juste qu’ils ont plus de chance de tomber dans ce genre de problèmes que d’autres, étant donné qu’ils cogitent trop. Et l’anxiété vient souvent du fait de trop cogiter. 

Du fait de trop cogiter et afin de soulager leur anxiété, certains en arriveront même à consommer des substances illicites ou à avoir besoin de boire de l’alcool, qui fera l’effet d’un anxiolytique naturel. Cependant, cet effet ne dure pas et ils cogiteront donc à nouveau le lendemain. Bien entendu, ce n’est également pas le cas de tout le monde.

Mais si cela est votre cas, Jean LAVAL, coach en développement personnel que j’apprécie, a créé une formation afin de vous aider à vous libérer de vos addictions. Il en propose d’ailleurs un guide gratuit que vous pouvez télécharger juste ci-dessous : 

De plus, l’individu hypersensible aura souvent tendance à se sentir en décalage et anormal vis-à-vis des autres. C’est un peu normal, étant donné que ce trait de personnalité touche entre 15 et 20 % de la population, ce qui fait peu. Du coup, une personne pourra vraiment mal vivre cet état de fait si elle souhaite véritablement être comme les autres. 

Du coup, un grand manque de confiance en soi pourra découler de tout cela. Or, la confiance en soi est primordiale afin de ne pas connaître trop de troubles émotionnels. L’estime de soi va de pair, bien évidemment. Malheureusement, certaines personnes prendront ce trait comme une tare et auront bien du mal à s’aimer véritablement. 

Et si vous souhaitez apprendre à avoir confiance en vous, Jean LAVAL, coach que j’ai mentionné juste ci-dessus, en a également créé une formation pour vous y aider. De même, vous pouvez télécharger son livret gratuit sur ce sujet que vous trouverez en cliquant sur le bouton ci-dessous :

Hypersensibilité : le bonheur d’avoir ce trait dès lors qu’on le maîtrise

En lisant cet article, vous aurez peut-être l’impression qu’il y a plus d’inconvénients que d’avantages à avoir ce trait de personnalité. Oui, si vous n’arrivez pas à le maîtriser. Et il est également vrai que dans la société actuelle, laquelle est assez basée sur le matérialisme, la compétitivité, l’égoïsme etc, il est très difficile pour un hypersensible d’y trouver sa place, étant donné que la société actuelle fait passer ce type de tempérament comme étant une faiblesse, une fragilité. Alors que c’est tout le contraire. Si on maîtrise ce trait, la vie sera tellement meilleure et savoureuse !

Il faut déjà être à l’écoute de ses propres besoins et changer ce qui ne convient pas du tout dans votre vie, comme changer de travail, par exemple. Les personnes hypersensibles, ressentant plus les sensations négatives, oseront plus le changement, même si cela les chamboule plus que les autres. Elles ne pourront supporter très longtemps une vie qu’elles pensent médiocre. La plupart des autres personnes se posent moins de questions et pourront plus facilement rester, ce de fait, dans une vie qui ne leur convient pas. Vivre de manière authentique, c’est donc le premier point pour vivre une vie libre et heureuse et l’hypersensible aura beaucoup plus de facilité à le faire. Il n’est donc pas si faible que cela finalement, non ? 

De plus, il faut également faire un travail profond sur l’estime de soi et la confiance en soi. Je vous laisserai aller consulter mon article à cet égard. Cela manque en effet souvent à la personne hypersensible alors que si elle était en possession de ces qualités, elle serait beaucoup moins sujette à la rumination, les troubles anxieux, la dépression etc…

Si vous êtes également sujet à ces problèmes, vous pouvez également pratiquer des techniques de relaxation, des médecines alternatives. Vous pouvez également vous faire aider par un professionnel de la santé, tel qu’un psychothérapeute et pourquoi pas également d’un médicament, si celui-ci est pris temporairement, bien entendu, en attendant de travailler sur soi. 

En gros, vous pouvez transformer vos inconvénients en qualités et de là, quelle vie merveilleuse vous allez pouvoir mener ! 

Hypersensibilité : attention à l’égo spirituel ! 

Je souhaiterais vous parler d’une dernière chose, car je suis moi-même tombée dans ce piège. Je suis effectivement également hypersensible et il est facile de se croire l’élite de la société, de se monter le bourrichon avec d’autres hypersensibles en se disant que les autres sont inférieurs à nous, que nous sommes des êtres à part, moins nombreux et meilleurs. Vous l’avez certainement déjà pensé. Sauf que c’est faux. Nous sommes des êtres humains comme les autres. Un peu différents sans doute, mais nous ne sommes en aucun cas supérieurs à eux, ni inférieurs, d’ailleurs.

Nous pensons effectivement bien souvent que les autres ont plus d’égo. Qu’ils ne comprennent pas les vraies choses de la vie, qu’ils se cachent derrière leur égo matérialiste. Mais sachez-vous qu’il existe également un autre type d’égo qui se nomme l’ego spirituel ? L’égo spirituel, c’est le fait de se sentir supérieur, spirituellement, aux autres, de par nos connaissances, spirituelles donc, que les autres n’ont pas. Pensez-vous que cela vaut mieux que l’égo matérialiste ? Non, car cela reste l’ego qui parle. 

Par exemple, une personne exerçant un métier de haut niveau, tel que Chirurgien, méprise ses secrétaires. Il les pense stupides, car elles ont fait moins d’études. Eh bien en pensant comme lui mais sur le plan spirituel, vous en faites de même. Ce n’est pas parce que vous avez plus de connaissances dans le développement personnel que vous valez mieux que les autres. Vous êtes tout simplement un être plus conscient, mais cela s’arrête là. 

Il est important de ce fait de ne pas tomber dans l’ego spirituel. A un moment de ma vie, je trouvais la plupart des personnes stupides, matérialistes etc. Je me suis donc séparée de bon nombre de personnes que je croyais inférieures. Je le regrette maintenant et ne fais plus l’erreur de me sentir meilleure. 

J’ai en effet parlé de ma façon de voir les autres, lorsque mon ego spirituel était bien présent, à une certaine personne. Celle-ci a prononcé une phrase qui m’a vraiment ouvert les yeux. Je vous la retranscris ci-après en substance. “J’étais comme toi avant. Mais tu verras, avec l’âge et les expériences, que les personnes différentes de toi ont des qualités que toi tu n’as pas. Et vice-versa ! Elles peuvent de ce fait t’apporter beaucoup de choses. Tu apprendra à les apprécier. »

Et qu’est ce que c’est vrai ! 

 

Yoga