Sélectionner une page

Partout, nous entendons parler de confiance en soi et estime de soi. Effectivement, ces concepts restent incontestablement la racine du bien-être. La confiance en soi n’est jamais acquise. Il faut tous les jours travailler dessus afin de l’augmenter ou de la préserver. Vous pouvez aussi très bien avoir confiance en vous et réussir dans votre vie grâce à vos capacités, mais n’avoir aucune estime pour vous. Vous avez l’impression que vous aimez plus vos proches qu’ils ne vous aiment. Vous vous sentez incapable dans certains domaines de votre existence et de ce fait, n’évoluez pas dans ces domaines. Une grande peur vous bloque. Les critiques sur votre travail vous fendent le cœur. Vous vous croyez incompétent et vous vous dévalorisez beaucoup. Vous en avez assez de vivre ainsi ? Comment augmenter votre confiance et votre estime de vous ?

La personne ayant confiance en elle croit en l’avenir. Elle se sait, au plus profond d’elle, capable d’affronter toutes les situations qui se présenteront. Elle se sent ainsi en sécurité dans son corps et dans sa tête. De ce fait, elle fera preuve d’une grande résilience quand des événements négatifs surviendront. Certains se victimiseront et se laisseront abattre, tandis que d’autres prendront leurs responsabilités et agiront sur ce qui se trouve en leur pouvoir afin d’évoluer. 

L’individu a donc une bonne confiance en ses facultés et les met par conséquent en œuvre facilement. Mais il a également conscience de ses faiblesses et ne craint pas à renoncer si une tâche lui paraît trop difficile, et ce, sans se dévaloriser pour autant. Il apprend plutôt à travailler sur ses fragilités. Il n’hésite pas à dire aux autres qu’il ne maîtrise pas un sujet, qu’il ne sait pas tout, et ce, sans ressentir de honte. Car il estime qu’il est normal de ne pas tout savoir. 

Enfin, cette personne, ayant une grande foi en ses capacités, prend facilement des risques mesurés afin d’atteindre ses objectifs. Elle n’a donc pas peur du changement, car elle a conscience qu’elle doit obligatoirement passer par la nouveauté si elle souhaite évoluer. Elle s’adapte ainsi aisément aux milieux dans lesquels elle se trouve.

Qu’est-ce que l’estime de soi ?

Une personne ayant de l’estime pour elle ressent de l’amour pour elle. Elle accorde une grande importance aux valeurs intérieures plutôt qu’extérieures. Il n’est pas question ici d’avoir foi en ses compétences ou en ses capacités. Elle fait tout pour se respecter autant qu’elle respecte les autres. Elle ne se juge en effet pas inférieure à ses pairs et pense donc avoir les mêmes droits qu’eux. 

De ce fait, elle ne se laisse pas influencer si ses importants ne correspondent pas à ce qu’autrui attend d’elle, et ce, peu importe ce qu’il se dit sur elle. Cette personne a ainsi la même personnalité avec tout le monde, dans n’importe quel milieu. Elle reste authentique et ne porte pas de masque. 

Et vu que la personne vit en accord avec ses valeurs, le regard des autres l’atteint bien moins, car elle reste stable émotionnellement. Par conséquent, elle tolère de commettre quelquefois des erreurs, et ce, sans craindre le quand dira-t-on. Elle peut donc demander de l’aide si elle en ressent le besoin, et ce, sans avoir peur de passer pour quelqu’un de faible. Elle n’a d’ailleurs pas de problème pour rire d’elle-même de temps en temps. Ce n’est pas une personne susceptible. 

Enfin, vu qu’elle se porte de l’amour, elle accepte facilement les compliments d’autrui, sans douter de leur sincérité et de leur véracité. Car étant donné qu’elle s’estime, elle se sent digne d’être estimée, à son tour, par autrui. 

 

Les causes du manque de confiance et d’estime de soi

Comment expliquer que certaines personnes ont l’air de posséder ces capacités de manière innée, tandis que d’autres peinent à les acquérir ? Tout simplement, car nous n’avons pas tous été logés à la même enseigne.

Les parents

Les parents jouent un très grand rôle dans le développement de la confiance et de l’estime de l’enfant. Les surprotecteurs, par exemple, en effectuant tout à la place de leur bambin, même s’ils pensent bien faire, ne procèdent pas de la bonne manière. En agissant ainsi, ils insinuent à l’enfant qu’il demeure incapable d’effectuer la moindre tâche seul. Comment voulez-vous que ce petit apprenne à avoir confiance en lui dans ces conditions ? Certains parents peuvent également avoir des paroles blessantes à l’égard de leur enfant, comme : « tu n’y arriveras pas, laisse-moi faire »

Idem pour ceux qui ne montrent pas leurs sentiments à l’égard de leurs enfants. Ils peuvent donc se sentir mal aimés. Ils pensent alors qu’ils ne sont pas dignes d’amour. De ce fait, ils n’arrivent pas à développer de l’estime pour eux-mêmes. Voici deux exemples, mais il y en a des myriades d’autres.

Les professeurs

 

Il ne faut pas non plus oublier le milieu scolaire. Les professeurs jouent aussi un rôle très important. Certains d’entre eux peuvent avoir des comportements et des phrases extrêmement blessantes à l’égard d’un élève pouvant, par exemple, éprouver des difficultés. Et ces enseignants, au lieu de l’accompagner, peuvent le rabaisser, l’humilier et donc, écraser la confiance ou l’estime que l’écolier pourrait avoir pour lui-même.

L’effet de groupe

L’effet de groupe, tel que le harcèlement, qu’il soit scolaire ou autre, peut laisser de véritables traumatismes à l’enfant. Le sentiment d’être rejeté par un clan empiète clairement sur l’estime et la confiance en soi. Par exemple, pour un enfant, voir qu’il est toujours choisi en dernier dans une équipe en sport et en plus, par dépit, peut vraiment être difficile à vivre.  

S'aimer

Les conséquences d’un manque de confiance et d’estime de soi 

Manque de confiance en soi

Un manque de confiance en soi se remarque surtout au niveau des capacités d’une personne. En effet, un individu manquant de confiance en ses aptitudes craint généralement le succès. Si, par exemple, un poste à prestige lui est proposé, il peut refuser cette offre. La peur qu’il ressent fait qu’il n’essaie même pas, étant donné que pour lui, il n’est pas apte à assumer ce poste. Il évitera alors bon nombre de situations de la sorte, ce qui, malheureusement, lui fera passer à côté de multiples opportunités. Ce sont donc bien souvent des personnes se contentant d’emplois à bas salaire, avec le moins de responsabilités possible. 

Et si tant est que l’individu accepte tout de même ce job, il ressentira un fort sentiment dimposture. Il pensera duper les autres et piquer la place de quelqu’un qui mériterait plus ce poste que lui. Un grand manque de confiance en soi peut ainsi mener la personne à ne prendre aucun risque et à vivre dans une routine monotone, ne lui promettant aucunement une vie meilleure.

Manque d’estime de soi

Il existe plus de conséquences négatives au fait de manquer d’estime de soi, provenant bien souvent d’une peur du regard des autres.

Intolérance aux jugements des autres

Si une personne ne s’aime pas et qu’elle ne croit pas avoir de la valeur, elle va automatiquement rechercher de l’amour à l’extérieur et de fait, chez autrui. C’est une façon pour elle de se sentir importante. Et puisque l’amour des autres reste primordial pour elle, elle a donc du mal à tolérer la critique, laquelle est perçue comme un manque d’affection de leur part.

Du coup, elle souhaite paraître parfaite aux yeux d’autrui. Et pour ce faire, elle se pense obligée de se justifier en permanence sur ses comportements, ses goûts ou ses choix dès lors qu’elle sent qu’une personne la juge négativement. Elle n’assume pas qui elle est vraiment. 

Par conséquent, cet individu est généralement un adepte du déni. C’est-à-dire qu’il nie souvent éprouver des difficultés et ne parle pas de ses problèmes à autrui. Tout simplement, car passer pour quelqu’un de faible ou de fragile reste inconcevable pour lui. 

Enfin, cette personne a la fâcheuse tendance à se comparer défavorable à autrui, ce qui a pour effet de faire baisser encore plus l’estime qu’elle se porte. Je vous laisse prendre connaissance de mon article rédigé à cet égard. 

D’ailleurs, concernant la peur du jugement d’autrui. j’ai justement un programme à vous conseiller. Lequel a été créé par Didier PENISSARD, auteur et coach en développement personnel. N’hésitez pas à aller y jeter un oeil :

Opter pour des mécanismes de défense inadaptés

Le regard des autres pousse certains d’entre nous à choisir des mécanismes de défense très étranges, lesquels font se réaliser ce qu’ils ne souhaitent pourtant pas. Pour être plus claire, il s’agit, pour une personne, d’opter pour un comportement désagréable afin d’être sûre de ne pas être aimée par ses pairs. 

Mais pourquoi se comporte-t-elle ainsi alors que son souhait le plus cher reste d’être aimée ? Car elle reste persuadée que ses semblables ne l’apprécient pas. Du coup, pour éviter cette souffrance insoutenable, elle privilégie une conduite dont elle sait qu’elle attirera les foudres d’autrui. Ce faisant, elle se dit : « si les autres ne m’estiment pas, c’est parce que j’ai moi-même voulu qu’ils ne m’aiment pas ». Elle pense donc contrôler la situation. Elle agit en fait de la sorte afin de protéger son estime personnelle, du moins, le peu qu’il lui reste. 

Il y a également des personnes qui attirent les foudres des autres en voulant systématiquement avoir raison. En réalité, cette attitude représente aussi un mécanisme de défense dans le but de se rassurer. En se faisant croire demeurer supérieures à leurs pairs en pensant avoir la science infuse. 

L’isolement et la dépendance

Enfin, il y existe deux comportements pouvant également être adoptés, paradoxaux, mais tout aussi inadaptés l’un que l’autre. En effet, certaines personnes se croient mal aimées de tout le monde et préfèrent rester seules le plus souvent possible. Car il n’y a qu’avec elles-mêmes qu’elles se sentent un minimum bien. En effet, le regard d’autrui leur apparaît insupportable, puisqu’il est, pour elles, toujours, négatif. 

Tandis que certaines personnes ne s’aimant pas cherchent l’amour d’autrui à tout prix. Elles peuvent, de ce fait, devenir fort dépendantes des autres, les coller et penser n’être rien sans eux. Une grande angoisse d’abandon résonne en elles.

L’impossibilité d’opter pour des plaisirs à long terme

Vu qu’une personne manquant d’estime pour elle se sent mal, elle cherche systématiquement à combler cet état par un plaisir immédiat. Elle n’a donc pas la capacité d’opter pour des plaisirs à long terme. Elle se jette sur la nourriture ou sur un verre d’alcool, par exemple, dès qu’elle ressent de la contrariété. 

Tout engagement à long terme comme, par exemple, arrêter de fumer, suivre des régimes, faire du sport, etc. apparaît impossible à honorer pour elle. Car, pour ce genre d’engagements, il faut rester patient, apprendre à tolérer la frustration et avoir confiance en des retombées positives, mais qui surviendront dans l’avenir. Il y a lieu d’avoir confiance en l’existence. 

Tandis qu’une personne ne marchant qu’aux plaisirs immédiats souhaite un résultat tout de suite. Dès qu’elle se sent frustrée, vu qu’elle n’a pas d’estime pour elle, elle se croit incapable de supporter cette frustration ressentie. Et vu qu’elle n’a pas foi en la vie et qu’elle voit l’avenir d’un œil sombre, elle ne compte pas sur cet avenir pour lui apporter du bien-être. Par précaution, elle préfère ressentir du plaisir tout de suite.

Conséquences valables pour les deux

Quand quelqu’un présente un manque d’estime ou de confiance, il est bien souvent frustré. Ce qui est normal, car, vu qu’il ne saisit aucune opportunité et n’ose pas aller de l’avant, il a tendance à se plaindre, sans passer à l’action pour remédier au problème. Il peut donc tomber dans le cercle vicieux de la victimisation. D’ailleurs, le fait d’être hypersensible au regard de l’autre le rend extrêmement susceptible. 

Cette personne demeure de plus constamment dans le passé, en se rappelant ses traumatismes ou, au contraire, en se disant que « c’était mieux avant ». Elle commet ainsi l’erreur de ne pas vivre dans le présent. Elle vit également souvent dans le futur, en s’imaginant ce qu’il pourrait arriver de négatif. Elle peut donc souffrir de troubles anxieux, étant donné qu’un individu angoissé vit principalement dans le futur.

Croire en soi

Comment améliorer la confiance et l’estime de soi ?

Passer à l’action

Si vous ne vous sentez pas capable, c’est que vous n’avez pas assez expérimenté. Vous aimez vivre en sécurité, comme tout le monde. Cependant, la nouveauté provoque en vous un sentiment d’insécurité insoutenable. De ce fait, vous privilégiez la routine et le déjà-vu afin de vous protéger et continuer à vous sentir bien. 

Mais toutes vos habitudes viennent forcément de situations inédites à la base, et que vous avez adoptées et maîtrisées avec le temps. Donc, par exemple, si vous allez changer de travail, dites-vous bien que c’est tout à fait normal de ressentir de la peur, vu qu’il s’agit de l’inconnu. Mais ne pensez-vous pas que l’inconnu va devenir connu ? Lors des premiers mois à votre nouveau job, vous allez sans doute vous sentir assez déboussolé. Vous allez en effet devoir prouver votre valeur à autrui et faire vos marques. Mais au bout de 6 mois, tout sera devenu habituel et routinier. De ce fait, l’inconnu va devenir connu.

Par conséquent, si vous souhaitez augmenter votre sentiment de confort, il va falloir expérimenter, très souvent, de nouvelles situations. Elles deviendront ensuite des habitudes. Ce faisant, vous augmenterez considérablement votre cercle de sécurité et sortirez donc de l’isolement et de la peur de prendre des risques. 

S’intéresser au développement personnel

Afin d’augmenter votre confiance et votre estime de vous, il est primordial de changer les croyances que vous avez développées, au fil du temps, à votre égard. Pour vous y aider, vous pouvez réaliser ce petit exercice. Prenez un papier et un stylo et listez toutes vos réussites. Parmi vos plus grands succès, souvenez-vous des sensations que vous avez ressenties à ces moments-là. Rappelez-vous alors que vous êtes capable d’accomplir ce dont vous vous pensiez, auparavant, incapable. Cet exercice boostera votre confiance en vous. 

En effet, quand vous réussissez une étape que vous vous sentiez vraiment inapte à franchir à la base, vous allez ressentir une sensation très particulière. Vous vous sentirez si fier que votre confiance en vous va monter en flèche. Vous allez vous sentir pousser des ailes et vous aurez la force de soulever des montagnes. Vous ne vous reconnaîtrez plus !

Enfin, je vous invite également à consulter mes articles sur le lâcher-prise et l’acceptation ainsi que sur l’affirmation de soi. Ils pourront grandement vous aider dans votre quête de confiance et d’estime. 

Pratiquer des techniques de relaxation

Pour aider, il existe également de nombreuses techniques de relaxation que vous pouvez pratiquer. La méditation peut être tentée, à condition de ne pas être trop anxieux. Car une personne trop anxieuse ne supporte pas de regarder trop intensément à l’intérieur d’elle. La tornade s’y trouve trop forte. La méditation peut donc, dans ces conditions, aggraver son cas. 

Vous pouvez ainsi déjà essayer des pratiques moins profondes, mais très efficaces, telles que la sophrologie ou des méthodes de respiration comme la cohérence cardiaque.

D’ailleurs, si vous souhaitez pratiquer la cohérence cardiaque, je vous conseille, afin de vous y aider (car oui, bien respirer, cela s’apprend !), d’utiliser l’appareil ZENSPIRE, que j’utilise également. Celui-ci, élu produit de l’année 2020, grâce à sa vibration et à sa lumière, vous permet d’apprendre à respirer profondément afin d’atteindre la relaxation voulue.

Pour découvrir ce produit, vous pouvez cliquer sur le bouton ci-dessous, étant précisé que si vous souhaitez passer commande, vous bénéficierez d’une remise de 10 % en utilisant le code JL0620. Bonne respiration !

L’hypnose peut également vous aider à modifier vos croyances négatives, vu qu’elle agit sur l’inconscient. Cette technique utilise aussi souvent la visualisation. C’est-à-dire créer des images imaginaires vous apportant du bien-être.

seance hypnose mp3

Intégrer un groupe

Ce qui peut vraiment vous aider également, c’est le fait d’appartenir à un groupe. Si vous manquez d’estime de vous, envisager une thérapie de groupe reste un très bon exercice. Cette méthode vous aidera à témoigner devant autrui et à voir que vous n’êtes pas le seul à souffrir et que les autres ne vous jugent pas forcément négativement. Au contraire, vous vous sentirez épaulé et soutenu par vos pairs. 

Si vous manquez de confiance en vous, le théâtre peut également être un excellent exercice pour vous. Le fait de jouer un personnage vous permettra de ne pas prendre les choses personnellement. Et par la même occasion, vous apprendrez ainsi à vous affirmer, à vous exprimer devant bon nombre de personnes. Vous trouverez en vous des capacités que vous n’avez, jusqu’alors, pas soupçonné avoir.

Envisager l’aide d’un professionnel

Si vous en ressentez le besoin, n’hésitez pas à aller consulter un professionnel de la santé. Les TCC peuvent grandement vous aider à changer votre système de croyances, et à agir. Pourquoi pas également tenter une psychanalyse, laquelle vous permettra de comprendre l’origine de vos troubles.

À vous maintenant de passer à l’action avec les moyens qui semblent le plus vous correspondre. Confiance en soi et estime de soi : vous n’avez pas idée à quel point ces concepts vont transformer votre vie !

(Si mon travail vous aide smile)